Quelle nouvelle génération de Leaders pour l’Afrique ?

Avec une population jeune et un important réservoir de hauts potentiels, sur le continent et parmi ses enfants de la diaspora, l’Afrique a besoin de faire émerger une nouvelle génération de leaders, au-delà d’avoir des personnalités isolées, en mesure d’assurer désormais la qualité de son développement.

Une croissance désordonnée, des enjeux de développement humains et environnementaux, des moyens limités et des systèmes complexes sont des paramètres avec lesquelles les leaders africains doivent jongler en permanence. Les schémas conventionnels de solutions, issues des économies développées, ont montré leurs limites dans le contexte africain. Les nouveaux leaders africains devront faire preuve d’ingéniosité et d’innovation pour inventer des solutions frugales et plus efficaces.

Ces défis nécessitent des nouveaux profils de leaders multiculturels et capables de s’adapter à des environnements incertains, hétérogènes et peu structurés. Ces capacités doivent s’accompagner également d’une vision humaine et égalitaire de la société et d’une éthique irréprochable. Fort heureusement, ces profils de leaders existent déjà mais en nombre insuffisant et sous forme de personnalités isolées. Qu’ils soient issus du continent africain ou de la diaspora africaine, ils occupent déjà la scène entrepreneuriale, politique, culturelle et intellectuelle.

Alors comment mobiliser cette nouvelle génération de leaders en Afrique ? Les leviers de mobilisation sont : responsabilité, impact et reconnaissance. En effet, ces nouveaux leaders souhaitent avoir des responsabilités importantes pour mener des projets ayant des impacts économiques, sociaux et environnementaux forts et concrets tout en étant reconnus pour leurs apports et contributions.

Créer des espaces d’expression et d’échange permettant de connecter et de rassembler ces leaders est un moyen pour donner de la visibilité à leurs actions et démultiplier leurs impacts. Il est important que ces espaces soient adaptés aux pratiques contemporaines, combinant à la fois le virtuel via le digital et les rencontres physiques pour faire perdurer le contact humain. Nous devons être vigilants à ce que ces espaces permettent une expression diverse et plurielle et éviter toute forme de « normalisation » qui nuirait à l’objectif recherché.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :